BET DE CONCOURS

ADFOOTAM

FINALE 2021

3.8/5

Classement

Rang Clubs Pts Pronos Scores Bonus
01 Manonchester United 96 74 13 09
02 Hateytico Madrid 94 73 12 09
03 Aureal Madrid 91 69 14 08
04 BenfiKarim 90 68 13 09
05 Olivierikos Pirea 89 67 14 08
06 Lamothzio Roma 88 72 10 06
07 CSKA Moussca 87 62 12 13
08 Weber Brême 85 71 08 06
09 Ajeanne Amsterdam 85 68 10 07
10 Vilarredal 85 67 13 05
11 Massardasaray 83 63 11 09
12 Deportivo La Maureaugne 81 67 11 03

FINALE

Club
Email
MANCHESTER CITY vs CHELSEA : score mi-temps / fin de match

FINALE

Istanbul dans la gorge

La 66ème finale de la Ligue des champions se déroulera le samedi 29 mai 2021, au stade olympique Atatürk, à Istanbul. Un duel qui verra le Manchester City de Guardiola opposé au Chelsea de Tuchel.

La domination britannique gagne les rangs adfootam. Manonchester United devrait fêter son premier titre. Une consécration récompensant une régularité exemplaire. Le Manoncunien à su maintenir le cap. Il suffit de consulter les statistiques pour s’en convaincre. 

Il n’en demeure pas moins que l’Hateytico Madrid à une dernière carte à jouer. Il faudra cependant un alignement de planètes galactique. Le scénario de tous les possibles passe par un sans faute, en escomptant que son adversaire ne marque aucun point. La seule certitude pour l’Hateytico est de savoir que la deuxième place est acquise.

Aureal Madrid termine le championnat en boulet de canon et se place idéalement dans la course à la troisième place. Les statistiques nous montrent combien le milieu de tableau est une rampe de lancement. La recette réside dans la capacité à ne rien lâcher et sur performer au moment opportun L’homogénéité du championnat permet de réaliser à tout moment un exploit et jouer les premiers rôles.

A contrario, si le décrochage est à répétition, de surcroit à partir des quarts, où la manne de points se tarie, le retour au premier plan devient mission impossible. Il suffit de consulter le classement (par journée) du Lamothzio pour prendre conscience que l’excellence d’une trajectoire linéaire ne suffit pas.

Le Benfikarim est lui aussi un candidat à la troisième marche, en pointant à seulement une longueur de Aureal. Une place sur le podium viendrait récompenser un départ en fanfare et une capacité à terminer la saison de la plus belle des manières. Une performance qui viendrait couronner une première participation prometteuse. 

Olivierikos, tenant du titre, garde un mince espoir de rafler la troisième place. Le Grecolivier accuse deux points de retards sur l’actuel troisième et un point sur le quatrième. La tâche parait insurmontable, mais la rigueur mathématique nous enseigne que le domaine du possible n’est pas égal à zéro. Une nouvelle fois le suspense dépendra de la direction prise par les pronostics. 

Au-delà de cette limite le ticket pour le podium n’est plus valable. Il n’en demeure pas moins que la volonté de bien faire animera le milieu de tableau. Autant finir le job sur une bonne note. De quoi redorer le blouson de son club et s’inscrire aeternam dans le Hall of Adfootam. 

La dernière place est promise au Deportivo depuis les quarts de finale. Le rouge de la lanterne s’accommode parfaitement avec la couleur du carton, qui sanctionne une désertion en rase campagne.

1/2 FINALE

Hateyticourt toujours !

Chelsea mène 1-0 à la pause. Le match est équilibré, même si c’est Chelsea qui s’est procuré les occasions les plus nettes. Les Blues ouvre le score avec un but de Werner. Sept fois l’Allemand rate le cadre, cette fois ce n’est pas le cas. 

6 clubs sur 12 prennent le point du bonus mi-temps. Une moyenne de 50% qui démontre combien ce pronostic était clivé. C’est évidemment Manonchester United qui réalise la meilleure opération. Le leader assure un peu plus sa domination L’Hateytico ne se laisse pas distancer, démontrant que la course au titre n’est pas terminée. La bataille à distance fait rage, même si l’issu semble déjà écrit. 

Les pensionnaires du milieu de tableau sortent du rang. Notamment  OIivierikos, le Lamothzio, le CSKA, et Massardasaray,  Le quatuor engrangent luii aussi le bonus mi-temps.

Chelsea s’impose (2-0) et rejoint Manchester City. Une finale 100 % british.  Une affiche au diapason de la domination de Manonchester United. L’histoire officielle s’aligne sur la planète Adfootam. Le titre n’est cependant pas encore « in the pocket » pour le Red Devil. L’Hateytico, qui accuse deux longueurs de retard, a mathématiquement la possibilité de griller la politesse au leader. Ce renversement de situation, avec deux points de retards, serait une première en 6 ans de compétition. Les deux clubs pourraient se retrouver premier exæquo avec un goal average identique. 

Rendez-vous le samedi 29 mai pour cet ultime round. A noter que le hasard du calendrier veut que Manchester City vs Chelsea anime la journée de Premier League de samedi. Une répétition avant le grand levé de rideau de la Ligue des Champions en fin de mois. 

Le combat pour la troisième place du championnat adfootam est plus indécis en terme d’enjeu, Trois clubs peuvent prétendre à l’accession sur le podium. Aureal est le mieux placé, mais le Benfikarim n’a pas encore dit son dernier mot. A noter que  Olivierikos,, le tenant du titre,  calé à deux points, pourrait jouer l’invité de dernière minute.

Les clubs du ventre mou auront à cœur de finir l’exercice 2021 sur une bonne note.  Sans compter que chacun à le loisir de grappiller une place. Notamment en ce qui concerne le Lamothzio er Vilarredal. Deux acteurs qui ont animé la course au titre pendant une bonne partie de la saison. 

Fidèle à son système de Super League fermée, la galaxie adfootam ne relègue aucun club. Le dernier ne sera en aucun cas relégué dans les limbes de la galaxie adfootam aeternam. Il n’est cependant pas glorieux de terminer en queue de peloton. 

Chelsea vs Real Madrid : 1-0 / 2-0
  • Ajeanne Amsterdam : 0/0-1/2
  • Olivierikos du Pirée : 1-0/2-1
  • Manonchester United : 1-0 / 2-1
  • Lamothzio Roma: 1-0/2-1
  • Hateytico Madrid : 1-0 / 2-1
  • Vilarredal : 0-1/1-2
  • Weber de Brême : 0-1/1-2
  • CSKA Moussca : 1-0/1-2
  • Massardasaray : 1-0 / 2-1
  • Aureal Madrid : 0-0 / 0-1
  • Benfikarim : 0 – 1 / 1 – 1
  • Tanoucastle : 0-0/0-1
Aurealissime !

Manchester City entre au vestiaire avec un avantage de un but. Un score de (1-0) qui profite à l’Hateytico et Aureal. Le duo madrilène en mode remontada.

City en mode gestion en seconde mi-temps. Un bis repetita du match aller. Paris pèche sur ses lacunes habituelles et par un défaut de mental. Les joueurs de la Capitale voient rouge et ratent complètement leur rendez-vous. 

La course au titre est pleinement relancée ! L‘Hateytico Madrid revient à deux points du leader. Manonchester n’est plus en mode winchester. Le Manoncunien tire la langue sur la dernière ligne droite. Il conserve cependant une avance considérable. Notamment quand on considère le nombre de matches à jouer, et surtout le scénario des pronostics.

Le match programmé demain sera de ce fait déterminant. Ce qui renforce d’autant le suspense et ajoute une pression supplémentaire. Chaque point vaudra maintenant de l’or. Le grand vainqueur de la soirée est sans conteste Aureal Madrid, qui fait un retour fracassant sur le podium, à une touche de son comparse madrilène.

L’Ajeanne se distingue, tout comme le Weber et Vilarredal. Le trio du milieu de tableau peut encore espérer grappiller des positions au classement. A noter la bonne tenue de Tanoucastle United, qui intronise un premier tour de piste prometteur. 

Il y aura du spectacle à tous les échelons. Même si la dernière place semble dévolue au Deportivo. Club aux abonnés absents, perdu dans le triangle des bermudas. Quelque part entre Ipanema et Copacabana. Rio ne répond plus. 

Manchester City vs PSG : 1-0 / 2-0
  • Ajeanne Amsterdam : 1-1 / 2-1
  • Olivierikos du Pirée : 0-1/0-2
  • Manonchester United : 1-1/1-2
  • Lamothzio Roma: 0-1/0-2
  • Hateytico Madrid : 1-0 / 2-1
  • Vilarredal : 1-1/2-1
  • Weber de Brême : 1-1/2-1
  • CSKA Moussca : 0-1/2-2
  • Massardasaray : 1-1 / 2-2
  • Aureal Madrid : 1-0 / 2-0
  • Benfikarim : 2 – 1 / 2 – 2
  • Tanoucastle United : 1-1/3-2
Benfikarim s’arrime !

Inutile de préciser que tous les points pris maintenant pèseront lourd au moment de solder les comptes. La meilleure opération à la pause est à mettre au compte du Benfikarim, plus que jamais en course pour une place sur le podium. Le CSKA et l’Ajeanne se distinguent, complétant le trio qui empoche le bonus mi-temps.

Nous entrons dans une période de vache maigre en terme de points à prendre. C’est dire combien le point pris par le Benfikarim vaut de l’or, même s’il rapporte pour l’instant le bronze d’une provisoire troisième place.

Un Real décevant se fait piéger à domicile par une équipe de Chelsea bien organisée. Le match retour reste cependant ouvert. Les Madrilènes récupéreront deux cadres. De quoi redonner du souffle à une équipe passablement émoussée. A noter que le retour aura déjà lieu la semaine prochaine. Pas le temps de s’endormir sur ses Auriers !

Si la course au podium focalise tous les regards, la bataille en milieu de tableau ne manque pas non plus d’intérêt. La fulgurance d’un retour en boulet de canon pourrait animer le sprint final.  Cinq clubs sont au coude à coude, ne lâchant rien. Attention au CSKA Moussca, capable de faire la différence sur le fil.

Il n’en demeure pas moins que ce nul plombe un peu plus la bataille pour le titre. Il faudra cependant attendre demain soir pour enterrer une bonne fois pour toute les chances des prétendants.
Real Madrid vs Chelsea : 1-1 / 1-1

  • Ajeanne Amsterdam : : 1/1 1/2
  • Olivierikos du Pirée :1-0/2-1
  • Manonchester United : 1-0 / 2-1
  • Lamothzio Roma: 1-0/3-1
  • Hateytico Madrid : 1-0 / 1-0
  • Vilarredal : 1-0/2-1
  • Weber de Brême : 0-0/1-0
  • CSKA Moussca : 1-1/2-1
  • Massardasaray : 1-0 / 3-1
  • Aureal Madrid : 0-0 : 1-0
  • Benfikarim : 1-1 / 3-1
Le Benfikarim et l’Hateytico sont dans un bateau

Paris mène (1-0) à la pause. Quelques statistiques tirées de ce PSG – Manchester City : 46% Possession 54% / 9 Tirs 4 / 4 Tirs Cadrés 2 / 5 Corners 2 / 4 Fautes 5. Un score qui fait les affaires de Aureal, Olivierikos, Lamothzio et le CSKA. Que des clubs directement concernés par la course au podium. Un tir groupé qui entretien donc la flamme. La zone du podium devient irrespirable. La faute à une trop grande concentration de club. A noter que le leader, Manonchester United, empoche le bonus mi-temps. Un point décisif pris dans la cacophonie de la bataille pour les places d’honneur.

La physionomie de la seconde mi-temps aura été favorable à un Manchester City plus agressif. Les hommes de Guardiola renversent la vapeur et aborderont le retour sereinement. Paris a raté le coche après une mi-temps pleine de rythme et de promesses.

Le Benfikarim et l’Hateytico consolident leur place sur le podium. Une performance qui tombe à point nommé, relançant par la même occasion la course au titre. Ce qui fait monter d’un cran la pression et nous promet des joutes retours passionnantes.

A noter que L’Ajeanne prend 2 pts, continuant à s’éloigner du bas du classement.

PSG vs Manchester City : 1-0 / 1-2
  • Ajeanne Amsterdam : 0/1 1/2
  • Olivierikos du Pirée : 1-0/2-1
  • Manonchester United : 1-0 / 1-1
  • Lamothzio Roma: 1-0/4-1
  • Hateytico Madrid : 0-1 / 1-2
  • Vilarredal : 1-1/2-2
  • Weber de Brême : 1-1/2-1
  • CSKA Moussca : 1-0/2-1
  • Massardasaray : 1-1 / 2-1
  • Aureal Madrid : 1-0 / 2-1
  • Benfikarim : 0-1 / 1-2